Menu

Introduction à l’esprit critique

Savez-vous ? 18% des 18-24 ans, en France, sont favorable à l’idée que la terre est plate et non pas ronde, nous dit une étude de la Fondation Jean Jaurès & de Conspiracy Watch (Le Figaro, janvier 2018)

 

On se frotte les yeux, on recommence. 

 

Une étude de gens très sérieux nous disent que 18%, 1 sur 5, de jeunes adultes en âge de voter, ayant lu des âneries sur les réseaux sociaux, se disent que peut-être bien que la terre est plate (et qu’on nous cache des choses). 

 

Vous vous dites qu’on exagère, et qu’au final ça ne vous concerne pas vraiment, parce que vous, vous réfléchissez. 

 

Vous nous permettrez de douter ? On a passé, ces dernières années, des centaines et des centaines d’heures avec vous pour vous aider à mieux saisir l’actualité et réussir vos concours. Et on est arrivés à la conclusion suivante : 

 

En matière d’actualité, la plupart d'entre vous raisonne comme des fromages. 

 

Parce que le site politique le plus de lu de France, Egalité & Réconciliation, créé par Alain Soral. 8 millions de visiteurs par mois. (Source : Alexa)Ce qui nous a fait entrer dans une fureur noire, et créer ce cours.

 

Ce cours n'a qu'un but : proposer une méthodologie pour s'armer intellectuellement et vous apprendre à penser par vous-même.

Développer son esprit critique

C’est la pierre angulaire de cet "armement intellectuel". "Kritikos", en grec, c’est le discernement. C’est le fait de séparer le bon grain de l’ivraie. Le fait de filtrer ce qui est "bon" pour votre réflexion, et ce qui est toxique. En termes de faits, mais aussi d’interprétation des faits.

 

Prenons un exemple.

 

Votre esprit critique, c’est avant tout le fait de discerner le logique de l’illogique.

 

 

Au delà de la blague, vous voyez comment deux faits juxtaposés peuvent sous-entendre un lien de causalité évidemment non-existant. Le job de votre esprit critique est de remettre en cause ces liens, et par extension, tous les faits et raisonnements que vous trouverez sur votre chemin. Et des raisonnements faux, dans les médias, il y en a beaucoup.

 

Prenons un exemple plus concret.

En septembre 2018, le président de la République reconnaît la responsabilité de l’Etat en matière de torture pendant la guerre d’Algérie (Le Parisien, septembre 2018).

Qu’entend-t-on sur RTL ? (RTL, septembre 2018)

Regardons d'un peu plus près ce que dit Eric Zemmour :

 

 

Votre esprit critique, en la matière, doit remettre en cause au moins deux choses :

1) le titre du site d’RTL : il est au mieux inexact, au pire faux. Eric Zemmour dit "on n’a rien fait de mal", non pas à propos de la guerre d’Algérie (bien que cet énergumène n'est pas loin de le penser), mais à propos de la torture. Rendons à Eric ce qui appartient à Eric.

2) l’argumentaire de Zemmour : "on n’a rien fait de mal, c’était légal" doit normalement vous allumer une alarme dans la tête : depuis quand la morale ou l’éthique (ce qui est bien et mal) est la même chose que la légalité ? Avec ce genre d’arguments, on se retrouve vite à justifier la déportation des juifs (qui était parfaitement légale).

Au delà de ce point Godwin cadeau, vous voyez le job de votre esprit critique : passer systématiquement par un filtre les faits, les titres, les opinions, les arguments, la logique du raisonnement. Garder ce qui est sain (même et surtout si on n’est pas d’accord), jeter le reste.

 

Prenons un troisième exemple, plus fin encore :



 

Ou comment vous pouvez vous faire balader si vous ne savez pas faire votre propre réflexion.

 

Apprenons donc à lire et interprêter ces chiffres. 

 

NB (vous allez voir, on adore les NB) : vouloir convaincre à tout prix, parfois à coup d’interprétation plus ou moins honnête des faits, est le lot de tout débat et c’est le jeu de la démocratie. Poussons la bienveillance envers les médias : c’est leur job. A vous de faire le vôtre, et développer les réflexes d’esprit critique pour savoir vous y retrouver.

 

Développer votre esprit de synthèse & savoir dégager les enjeux

Savez-vous hiérarchiser ?

 

L’esprit de synthèse, on le retrouve à tous les niveaux. Est-ce que vous savez, au sein d’un article, dire quelle est le point important (ce qui est névralgique, ce qui est secondaire) ? Est-ce que vous savez, entre plusieurs infos qui tombent pendant une semaine d’actu, dire lesquelles sont importantes ?

Mais on le retrouve aussi dans votre réflexion à vous : est-ce que vous savez, quand vous menez un raisonnement, mettre en avant les 2 ou 3 points saillants ? (spoiler : quand on vous apprend à faire un plan de dissert, à organiser vos idées à longueur de cours...c’est ça ! ça va enfin vous servir ! :)

 

Mais prenons ici aussi un exemple. Question au hasard : est-ce que vous pensez que la Chine est la grande puissance du futur ?

 

(on vous laisse réfléchir un instant...)

(on vous laisse paniquer un peu ...)

 

Réponse 1 : “Je pense que oui, parce que la Chine c’est 1 milliard de personnes, et regardez les photos avant-après de Shanghai, c’est impressionnant” (c’est le genre de réponse que vous nous faites tout le temps) (comprendre : avec une valeur ajoutée...disons qu’il n’y a pas de quoi se rouler par terre)

Réponse 2 : “De quelle grande puissance parle-t-on ? Economique ? Militaire ? Culturelle ? Dans le sens économique, la Chine sera numéro 1 sans hésiter, pour X, Y et Z raison. D’un point de vue culturel, rien n’est moins sûr.” 

 

Ce réflexe intellectuel de créer des ensembles et sous-ensembles pour répondre, est une évidence pour quiconque a l’habitude de chercher les enjeux sur un sujet.

 

C’est, là aussi, ce qu’on va essayer de voir ensemble.


NB : excellent Dessous des cartes sur cette question (Arte, mai 2015 - Youtube, 12 min).

Penser par soi-même

Si on devait résumer ce que sont l’esprit critique, l’esprit de synthèse, ce serait : l’ensemble des réflexes intellectuels qui font que vous réfléchissez par vous-mêmes.

 

On va le réécrire, pour que vous vous rendiez bien compte de la portée de la phrase : l’ensemble des réflexes intellectuels qui font que vous réfléchissez par vous-mêmes.

 

Quand vous remettez en cause une info sur un site russe parce que les sources ne sont pas suffisantes, vous réfléchissez par vous-mêmes.

Quand vous lisez avec circonspection un éditorial qui a l’air de bon sens, parce que vous connaissez les opinions très marquées de l’auteur par ailleurs, vous réfléchissez par vous-mêmes.

Quand vous voyez l’erreur de logique commise dans un article apparemment factuel, qui amène à des conclusions bancales, vous réfléchissez par vous-mêmes.

Quand vous vous méfiez d’un titre, simplement parce qu’il est au conditionnel, vous réfléchissez par vous-mêmes.  

Quand vous décidez que tels 3 aspects sont les points cruciaux pour comprendre telle problématique, vous réfléchissez par vous-mêmes.

Quand le docteur Schmoll, professeur émérite à Sciences Po et spécialiste de la choucroute, assène une conclusion sur laquelle vous le courage de vous interroger malgré son autorité sur le sujet, vous réfléchissez par vous-mêmes.

 

Ne confondez pas réfléchir par soi-même et avoir un égo surdimensionné. Réfléchir par soi-même ne veut pas dire asséner des "moi je pense que". On va le dire une seule fois, et on prie votre égo de ne pas le prendre mal : tout le monde se fiche de votre avis. Réfléchir par soi-même, c'est essayer votre propre grille de lecture, ce qui n'est pas du tout la même chose.

 

Au risque de paraître un peu tarte : vous êtes tous des petits Montesquieu, mais vous ne le savez pas encore. Alors, rassurez-votre égo, ça va prendre quelques années et pas mal de muscu dans votre tête pour soulever la fonte que Montesquieu soulevait. Mais vous en êtes capables, et on osera même : c'est votre job de le dépasser. Un jour. En attendant, apprenez les réflexes de bases de la réflexion par soi-même...même quand c'est Montesquieu que vous lisez.

Nous qui vous parlons, avec nos 30 ans de moyenne au repaire, ça nous a pris du temps, pour oser penser par nous-même. Et même si on se garde de défier papa Montesquieu, on essaie, quand on en lit une phrase, de nous dire : "ah ? vraiment ?"

 

Suivez les guides !

 

Avant de commencer

Deux dernières choses, avant de commencer.

 

1) Notre objectif est de vous apprendre à mieux penser, et c’est avec cet objectif qu’on argumente, pas pour vous convaincre sur le fond. Or, travaillant sur l’actualité, on est obligé de prendre des exemples qui pourront, à l’occasion, être politiquement marqués (et il n’y a que pour Eric Zemmour et quelques autres qu’on utilisera des mots comme “énergumène”). On essaie autant qu’on peut de ne pas faire transparaître nos opinions politiques (on est de tous les bords au repaire), mais si ça peut parfois être le cas, ne nous en tenez pas rigueur, ce n’est pas ce qui nous intéresse ici.

 

2) On n’a pas la science infuse...ni réponse à tout. C’est quelque chose qu’on va vous répéter en long, en large, en travers et en oblique si vous faites des entretiens blancs avec nous, mais : passez ce qu’on vous dit au filtre de l’esprit critique. L’ensemble des choses que vous trouverez dans ce cours est sincère. Mais sincère ne veut pas dire vrai : on peut se tromper en toute sincérité !

C’est pourquoi on vous conseille de toujours remettre en cause les conseils qu’on vous donnera (ou que d’autres vous donneront) : prenez ce qui vous aide, ce qui résonne (et raisonne) en vous, discutez le reste. Et faites votre propre ratatouille, c’est ce qu'on attend de vous !

 

Ces quelques remarques liminaires étant faites, au boulot.

 

Premier chapitre : comment choisir des sources solides.  


Le coin des questions


Boîte à question

Et s’il vous reste des questions, c’est ici !


Renforcer son esprit critique avec le Repaire

Si vous voulez vous inscrire au cours, c'est ici. Si vous souhaitez développer votre esprit critique dans une logique de concours, vous trouverez des versions plus adaptées de ce cours sur la prep du repaire

Cours gratuit pour les lycées (et donc les professeur.e.s qui les représentent), mettez-nous un mot pour avoir accès !

Et si vous avez la moindre question, mettez-nous un mot @ hello@lerepaire.co !

Renforcer son esprit critique (avancé)

Cours en ligne avec exercices pour renforcer, étape par étape, son esprit critique et son esprit de synthèse

Inscris-toi pour accéder à ce contenu !

OK!

Il faut s’inscrire au cours en ligne pour pouvoir s’inscrire au coaching.
Tu vois la base de ton côté, à ton rythme, tu commences à travailler, et on consacre notre temps ensemble à approfondir et à évoquer les problématiques qui te sont spécifiques. Gain de temps pour nous, gain d’argent pour toi.

Oll Korrect

La mise en commun des fichages, que ce soit pour les enjeux fichés ou les livres fichés, est réservée aux coachés du repaire ! Inscris-toi au cours en ligne de l'école & la procédure qui te convient pour y participer !

Oll Korrect