Menu

Méthodo pour les fiches

Partant de l’exemple de la fiche “La France est-elle un pays démocratique ?”, faisons le tour de deux questions :

1) ce qu’on trouve dans les fiches du repaire

2) la méthodo pour les faire à proprement parler

 

Les fiches d’actualité du repaire, ce que c’est, ce que ça n’est pas

 

Première chose : les fiches sont sur des sujets “froids”.

Le but de ces fiches, c’est d’essayer de dégager les enjeux sur des sujets “froids”, i.e., qui ne sont pas forcément dans l’actu directe directe, mais “dans l’air du temps”. Pourquoi ? Parce que ce sont eux qui vous seront le plus utiles pour mener une réflexion face au jury. On en parlait entre coachs l’autre jour : on voit, cette année comme l’année dernière, que vous connaissez souvent l’actu directe (ce qu’il s’est passé la semaine dernière ou la semaine d’avant), mais vous n’avez pas forcément les problématiques plus larges en tête, les débats de fond, bref, les enjeux. C’est donc ce manque que les fiches essaient de palier.

 

Exemple : l’Arabie Saoudite. C’est bien d’être au fait de l’affaire Khashoggi, mais c’est plus intéressant de savoir mener une réflexion sur ce qu’est un Etat autoritaire et son rapport avec les journalistes. Et de faire le lien avec d’autres pays (Chine, Turquie, Russie, pick your flavor). Ou de voir l’enjeu Arabie Saoudite-Iran au Moyen-Orient.

Autre exemple : Jean-Luc Mélenchon perquisitionné. Certes, c’est intéressant de se pencher rapidement sur les faits, surfacturation ou pas (et de rigoler sur “La République c’est moi”), mais les enjeux sous-jacents sont bien plus intéressants. Par exemple : enquête préliminaire, ça veut dire lancé par le procureur. Et le procureur, il est nommé par le ministre de la justice. Impossible que la totalité de la brigade financière débarque chez la France Insoumise sans que le président de la République n’ait été au courant et ait donné son accord. Dans cette affaire, la question de l’indépendance de la justice se retrouve propulsée au premier rang.

Et pourquoi nous intéresse-t-elle plus que l’égo de Jean-Luc Mélenchon ? Parce que c’est un sujet de fond, et qui revient régulièrement : là c’est JLM, mais début 2018 c’était Nicolas Sarkozy en garde à vue, et l’année d’avant François Fillon (mais rassurez-vous c’est un sujet qui existait déjà il y a 20 ans avec Jacques Chirac).

 

Le but de ces fiches, c’est de dégager ces enjeux-là. Jeter un oeil à ces problématiques plus générales, c’est ce qui vous permettra de rajouter de la profondeur dans vos réponses au jury.

Et voilà pourquoi les fiches portent sur des sujets qui peuvent paraître un peu lointains, du genre  “La justice est-elle indépendante ?” Parce que bien utilisées (i.e., raccordées sur l’affaire Mélenchon ou Fillon par exemple), elles vous font marquer plus de points que ce que vous avez pu lire en surface.

 

Deuxième chose : les sujets sont sous forme de question avec réponse binaire.

L’ensemble des sujets sont sous forme de question appelant une réponse binaire. Devinez qui va pouvoir répondre “oui mais tout dépend de comment on voit la question”, ou “c’est un sujet complexe qui appelle plusieurs points de vue” ou encore “d’une part ci, d’autre part ça”...c’est vous ! On a fait exprès de poser des enjeux qui n’apportent pas de réponses absolues. C’est le principe-même d’une problématique : s’il y avait une réponse unique, on n’en débattrait pas. Le monde est complexe, vous voulez intégrer une école où l’on essaie de comprendre ce monde qui est complexe, à charge pour vous de comprendre qu’il y a deux regards légitimes sur une même question. Ce qui vous amènera souvent à nuancer votre propos devant le jury (ce qui n’empêche pas de prendre position et d’être clair dans cette prise de position, on y reviendra une autre fois).

Bonus inside : ça vous oblige à vous poser chaque problématique sous deux angles...et à développer votre esprit critique.

 

Troisième et dernière chose, comment s'en servir ? 

L’idée de ces fiches, c’est de vous donner des éléments de réflexion sur un sujet, pas d’en faire le tour. Faire le tour complet d’un sujet, c’est possible, mais ça demande beaucoup de travail pour tout retenir. Retenir qu’un salarié allemand travaille 1450 heures annuellement, alors que son homologue français 1650, ça va pour une fiche, mais sur 250 fiches, vous allez moins rigoler.

Le but de ces fiches n’est donc pas l’exhaustivité, mais la fixation des quelques idées centrales et les liens vers d’autres sujets.

Voilà pour le comment du pourquoi. Maintenant, parlons méthodo.

 

Méthodologie de la fiche

 

Le format de la fiche

  • Une première partie qui fixe 1) le contexte 2) l’enjeu

  • Une deuxième partie qui répond à la question par oui

  • Une troisième partie qui répond à la question par non

  • Une quatrième partie qui établit des liens vers d’autres sujets.

 

On vous renvoie vers la fiche “La France est-elle un pays démocratique” pour visualiser un exemple.

 

Comment faire concrètement 

(évidemment, ce n’est qu’une proposition, comme toujours au repaire, prenez ce qui vous aide, laissez le reste)

  • Lire du contenu (à partir des bonnes sources)

Commencez par lire plein de choses sur le sujet. Combien, combien de temps ? ça dépend vraiment, à la fois de votre connaissance préalable du sujet et de sa difficulté. Mais la première étape, c’est de vraiment approfondir ses connaissances sur le sujet.

Se pose le premier problème : quoi lire ?

Comment choisir ses sources ? Exemple de ce que nous on a fait pour l’exemple susnommé.

 

  • Prendre des notes

Une fois qu’on a trouvé les source sur lesquelles s’appuyer, prise de notes. On ne rentre pas dans le détail sur comment prendre des notes, à chacun sa manière de faire. Les uns impriment et surlignent, les autres écrivent dans la marge, les autres encore prennent direct leurs notes sur l’ordi.

Nous on fonctionne en deux phases. Une première vraiment sauvage, pour comprendre les grandes orientation, puis une deuxième plus précise, où on commence à les organiser.

Prise de notes, phase 1 (notre exemple)

Prise de notes, phase 2 (notre exemple)

 

  • Organiser ses notes (et pondre une fiche)

Une fois les notes prises, comment les organiser de manière logique, de manière à ce que ça donne une fiche ?

 

Essayez simplement de nous expliquer pourquoi le sujet est intéressant et quelles problématiques il soulève, puis, en organisant votre réponse, nous donner quelques éléments clés pour étayer le oui et le non.

 

Sur la forme

Règle 1 : partez du principe que la personne qui lit votre fiche ne connaît rien au sujet. Rien.

Règle 2 : adressez-vous “comme à un jeune enfant, ou à un golden retriever” (Jeremy Irons, dans Margin Call, magistral).

Règle 3 : laissez tomber le verbiage, go straight to the point. Coupez le gras. A chaque phrase, demandez-vous : si je la supprime, est-ce qu’on comprend encore ? Oui (supprimez-la), non (gardez-la).

Les chiffres : strict minimum. Ils doivent illustrer un fait / une idée forte, pas être là pour être là. Par exemple : l’abstention qui passe de 18% à 41%, l’idée importante, c’est le phénomène, et le fait qu’il ait à peu près doublé. Que ce soit 18 ou 17 ou 21%, ça ne nous change rien. Trop de chiffre détournent l’attention de l’idée, attention donc.

Les liens. Vous pouvez en utiliser, si ce lien explique un point particulier (et est pertinent). Ne nous noyez pas non plus. Si des liens vous paraissent vraiment incontournable, mettez-les à la fin, dans “Pour approfondir”

Les exemples : ne pas les oublier, sinon on a quelque chose de très théorique. Notre fiche sur la France est-elle un pays démocratique est un peu théorique d’ailleurs, mais la difficulté était que le sujet est super transversal, et sinon, ça fait des longueurs. Voilà pourquoi on y a mis pas mal de liens, qui permettent d’approfondir pour ceux qui veulent.

 

Le temps à y consacrer 

Nous, cette fiche-là, nous a pris à peu près 4h. Mais on s’est appliqué, et surtout, on a l’expérience. Normalement, ça vous prendra plus (voire bien plus si vous n’êtes pas rôdés) (il faut compter le temps de lecture).

Attention, faire une fiche met du temps. Pour faire quelque chose synthétique de qualité, il faut beaucoup lire sur le sujet, croiser ses sources, prendre des notes, voir les enjeux se dégager, puis les rendre de manière ultra-synthétique. C’est du boulot :) En clair : ce n’est pas parce que les fiches sont courtes qu’elles se tapent en 1h !

 

Quelle taille ?

2 pages en Arial 11 (police par défaut sur Google Docs) (c’est la taille de notre fiche). ça peut être qu’une page, mais pas dépasser 2 (vous allez voir, être synthétique, c’est un dilemme émotionnel permanent, on est obligé de couper des choses qu’on voudrait laisser).



Comment procéder ?

-Vous choisissez un sujet, peu importe lequel (“à voir” ou “à venir”), ou vous nous en proposez un que vous jugez important (attention, sujets à enjeux froids, pas des sujets inutilisables dans 2 semaines genre “qui va gagner les midterms”) Dans le doute, posez-nous la question !

-Vous nous mettez un mot avec votre demande/proposition @ fiches@lerepaire.co

-On vous donne le feu vert(ou on vous dit que le sujet est déjà pris)

-Vous bossez, puis nous renvoyez votre fiche

-On valide, ou on vous renvoie la chose en vous donnant des trucs à changer ou corriger)

-On vous donne accès aux autres fiches !

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous mettre un mot.

Bon travail à tou(te)s !

 

ps : rappelons que la participation à ces fiches, c'est pour tout le monde, peu importe le concours, l'origine ou plat préféré ! Il suffit de nous dire que vous êtes intéressés et c'est parti !

 

Inscris-toi pour accéder à ce contenu !

OK!

Il faut s’inscrire au cours en ligne pour pouvoir s’inscrire au coaching.
Tu vois la base de ton côté, à ton rythme, tu commences à travailler, et on consacre notre temps ensemble à approfondir et à évoquer les problématiques qui te sont spécifiques. Gain de temps pour nous, gain d’argent pour toi.

Oll Korrect

La mise en commun des fichages, que ce soit pour les enjeux fichés ou les livres fichés, est réservée aux coachés du repaire ! Inscris-toi au cours en ligne de l'école & la procédure qui te convient pour y participer !

Oll Korrect